• Proces d'intention

     

     

     

    J'ai peut être façonné un monde

    Mais je n'effacerait rien plus que la traces de vos actes...

     

    Vous vous sentirez sûrement un peu mieux après notre union froide ou brûlante,

    Mais vos tourment ne cesseront de vous ronger.

    Clément je vous soulagerai mais ne vous guérirais pas

     

    Je suis humble,

    Et continue depuis toujours de me sacrifiez pour vous,

    De prendre sur moi ce que vous ne voulez plus,

    Ce que vous reniez.

     

    J'accepte cette part de vous mais,

    Lorsque vous franchissez le pas de ma demeure,

    Soyez respectueux.

    Car alors je suis partout,

    et en tant que maître des lieux,

    J'ai sur vous le pouvoir de vie et de mort,

    Et je crains que la compréhension de mes sentences ne vous soit pas accordé.

     

    C'est d'ailleurs peut être pour ça que vous arpentez mon royaume moins qu'autrefois,

    Et que certains ose même piller et saccager nombres de mes demeures

     

    Mais vous savez on me prie encore en masse dans certains pays du monde

    Peut être avez vous oubliez qu'il y en a qui implore encore et toujours ma présence,

    Et que j'ai accepté d'être en chacun d'entre vous,

    même ceux qui ne me prient pas.

     

    J'ai eu oui dire que votre comportement a mon égard ce serait détériorés au fils du temps,

    Parce que paradoxalement j'aurai été trop présent à vos cotés.

    Je changerai donc de méthode.

    Non je ne disparaîtrai pas ,

    Pas encore,

    Mais par contre,

    Je me refuserai à vous,

    En commençant par ces unions froide ou brûlante que certains se réserve jalousement.

     

    On se servira donc encore de moi pendant quelques temps,

    Et après on emploiera mon nom pour escuser des actes impardonnables.

     

    Je ne sait pas ou mon comportement me mènera,

    Mais après tout,

    Malgré que des anciennes légendes de contrées oubliées me nomme ainsi,

    Je ne suis pas un dieu,

    Alors peu importe.

     

    Personne n'osera faire un procès d'intention à l'eau.

     

     

     

     

     

    Luc Muratori


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :