• Ginestet Brice


    Masculinité au féminin, féminité au masculin. Nan Goldin plonge dans l'univers travestis desêtres de la nuit.
    Armée de son appareil photo, elle met en lumière le monde de l'ombre, sombre come sa vie, en quête de personnalité.
    La perte d'une soeur suite à son entrée dans cette virée nocture a ouvert ce monde caché du jour à cette jeune femme désorientée. Nan Goldin tente de découvrir le monde auquel appartenait sa soeur, et à cause du quel cette dernière s'est donné la mort. Nan fuit ses parents pour en retrouver de nouveaux au détour d'une ruelle sombre auprés de ces êtres nocturnes, famille d'adoption de sa soeur!
    Nan devient peu à peu sa soeur. Peut-être pour comprendre, peut-être pour savoir, sans doutes parce qu'elle lui manque!
    Nan Goldin appartient désormais à ce monde parallèle, à cet unovers lumineux, car bien qu'il soit dans l'ombre, il est fait de lumières et d'artifices.
    Lumières tamisées, maquillage parsemé, personnes travesties, plaisir aussi!
    Comme elle l'avait fait pour sa famile, Nan prend en photos les personnes qui l'entourent, et fixe sur papier glacé, des vsages dénaturés. Différents d'exterieur, mais le refflet d'un intérieur. Pas de sourire sur les lèvres mais un sentiment de bonheur!
    Nan Goldin tire le vrai du faux, le regard du maquillage. On voit ici un autre aspect des virÃées nocturnes, la vision d'une âme perdue,à la recherche de réponses. Elle a fuit la réalité pour l'artifice, qui s'est avéré plus vrai que prévu!
    Elle le vit' elle le sent, et nous le montre sans montage, sans voile. Tel qu'il est, tel qu'elle est!
    Travestisme d'un homme, travestisme d'une vie. L'homme le fait pour faire ressortir sa vraie nature. A l'inverse de la vie!




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :